0262 71 08 08

Clinique Oméga : une reprise progressive et sécurisée

Actualités

Fermé pendant le confinement, l’établissement du Port accueille de nouveau des patients, par petits groupes, en veillant à l’application stricte des mesures barrières.

Des hygiaphones ont été installés à l’accueil pour sécuriser les échanges.

La Clinique Oméga, spécialisée dans la rééducation des troubles nutritionnels, a rouvert ses portes le 11 mai 2020, après deux mois de fermeture, à la suite de la recommandation ministérielle qui demandait l’arrêt des activités d’hospitalisation de jour. Durant cette période, une partie du personnel a continué à travailler sur site afin de préparer la reprise, tandis que d’autres professionnels prêtaient main forte à leurs collègues en dialyse.

Mi-avril, l’Agence régionale de Santé Océan Indien (ARS) – La Réunion, a demandé à chaque établissement d’élaborer un plan de reprise d’activités afin d’éviter le risque de perte de chance pour les patients atteints de pathologies chroniques.

Lors du déconfinement, un plan de reprise progressif a été mis en place.

1ere phase (début avril – 11 mai) : présence d’une équipe restreinte (2 EAPA, 2 diététiciennes, une secrétaire médicale) en vue de maintenir un contact téléphonique avec chaque patient en cours de suivi. L’occasion d’évaluer leur état de santé et proposer, selon les besoins, des consultations à distance.

2e phase (12 mai au 15 mai) : reprise des consultations médicales pour évaluer la balance bénéfices-risques en vue de la reprise d’un suivi en présentiel à la clinique.

3e phase (du 18 au 29 mai) : reprise des bilans individuels, en nombre limité, pour les patients en cours de suivi dont les programmations avaient été mises en attente pendant le confinement.

4e phase (depuis le 8 juin) : reprise progressive des hospitalisations de semaine conditionnée par la réalisation d’un test de dépistage en amont. Les groupes sont constitués de six à huit personnes jusqu’en septembre, probablement. « D’ici là, nous évaluerons les conditions d’un retour à la normale en fonction de l’évolution de la situation épidémique dans l’île », indique Philippe Vial, directeur d’exploitation de l’Aurar.

Pour respecter au mieux les règles de distanciation physique et gérer les flux de patients, de nouveaux espaces ont été mobilisés dans le bâtiment attenant à la Clinique. Les mesures d’hygiène ont également été adaptées : port de masque, mise en place d’hygiaphone à l’accueil du secrétariat, évaluation du patient par l’équipe infirmière à partir d’un questionnaire, la veille au téléphone, et sur site le jour de son admission. « Si un patient présente des signes, il n’est pas intégré dans le parcours mais réorienté vers son médecin traitant », précise Tony Lecoiffier, coordonnateur. A mi-parcours, un second test est prescrit. « Ce dépistage vise à sécuriser au maximum la prise en charge, à la fois pour nos patients qui sont vulnérables et pour les professionnels de santé », souligne Philippe Vial, en rappelant que l’organisation générale et les services de la Clinique restent inchangés en dépit d’une capacité d’accueil limitée.

Marielle Goichan :

Marielle-Goichan

“J’ai suivi à la lettre les conseils nutritionnels pendant le confinement. Je suis contente car je n’ai pas pris de poids. C’est une bonne nouvelle de pouvoir reprendre mon parcours de semaine sur site. Je me sens en totale sécurité, les gestes barrières sont respectés, l’hygiène est impeccable”

« Je me suis remotivée pour reprendre le parcours de soins. J’avoue que j’étais un peu inquiète à l’idée de renouer avec les activités de groupe. Mais les précautions sont largement rassurantes, avec le test de dépistage, le respect des distances, le masque, la désinfection des appareils après utilisation, la séparation au réfectoire. Ce qui manque un peu par rapport à avant, c’est le contact social avec les autres participants. Mais mieux vaut être trop prudent que pas assez ».

Catherine Elisabeth  :

Catherine-Elisabeth

Restez connecté avec MOS

MyOmegaSmart, un outil exclusif et interactif qui permet aux patients de garder le lien à l’issue de leur suivi à la Clinique. Via une application ou depuis un écran connecté, on y retrouve 540 menus et idées de cuisine, près de 300 articles sur la nutrition et une solide base de données sur l’activité physique adaptée. « Le programme MOS vient compléter les informations données lors des ateliers, explique Julie Lauret, diététicienne et chef de projet. C’est un suivi évolutif et personnalisé, qui vous aide à conserver votre équilibre nutritionnel, sur le plan diététique et au niveau de l’activité physique ». La prise en main est facile, ludique, les infos sont claires. Ce service gratuit est proposé à tous les patients qui intègrent la clinique pour un parcours de quatre semaines.

Clinique Oméga reprise progressive Atelier-cuisine

En cuisine avec Colette Maillot, aide en diététique. Des astuces pour préparer les féculents.

Clinique Oméga reprise progressive Atelier-physique

Le respect des distances s’applique à tous les ateliers. Ici lors d’une séance d’activité physique adaptée.