0262 71 08 08

MAG Aurar – N°27 – Mai 2017

TOUS CONCERNÉS.

 

 

Au sommaire de ce nouvel AURAR – Mag :

MAG Aurar - N°27 - Mai 2017« J’ai dix ans », chante Alain Souchon. Tiens, dix ans ! Le bel âge du Pôle Oméga, sa clinique, son centre de dialyse, deux structures voisines qui ont vu le jour en 2007, au Port, et illustrent, aujourd’hui la reconnaissance d’un modèle pluridisciplinaire de soins à l’Aurar. Pluridisciplinaire et innovant. La clinique demeure une structure pionnière dans la prise en charge de l’obésité à la Réunion. L’unité médicale de dialyse a été précurseur sur l’éducation thérapeutique du patient. Il fallait un bel événement pour fêter ce double anniversaire, et récompenser les acteurs qui ont fait grandir ces deux établissements. Cohésion et convivialité furent au rendez-vous, comme vous le lirez dans ces pages.

La structuration du Pôle Oméga, autour d’un parcours dialyse et nutrition, préfigure d’une offre de soins élargie, appelée à se développer dans d’autres microrégions. L’objectif : que le patient bénéficie d’une prise en charge globale sur un même site, qu’il n’ait plus à subir de longs déplacements qui impactent sa qualité de vie.

Nos patients, comme le personnel, peuvent se réjouir de la nouvelle certification que la Haute autorité de santé vient d’accorder à l’Aurar. Une certification de premier niveau, sans réserve ni recommandation, gage de qualité, qui sonne comme une reconnaissance de plus pour notre philosophie de développement : tendre vers l’excellence, rechercher l’efficience de manière constante, encourager l’émulation et la participation de chacun. Avancer, progresser, innover.

Dans cette dynamique, nous souhaitons compter sur la mobilisation de nos collaborateurs et partenaires pour un événement philanthropique et culturel majeur organisé par Philancia, le fonds de dotation de l’Aurar. Cet événement ?

Odhirathon, du 26 juin au 1er juillet, avec des temps forts autour du graff, de la danse et de la musique, sur fond d’appel aux dons. Un événement participatif porté par des artistes locaux, des entreprises réunionnaises, et la population, au profit de la recherche contre les maladies ODHIR (Obésité, diabète, hypertension, insuffisance rénale chronique). On connaît tous un proche concerné par l’une de ces maladies. Y être confronté n’est pas une fatalité. Chaque jour, la recherche progresse pour mettre en lumière l’origine complexe de ces pathologies. L’Aurar et ses partenaires du Pôle de recherche ont les ressources pour y contribuer. D’où le lancement de l’Odhirathon.

« Tous concernés », sera le slogan de cette opération, qui, je l’espère, suscitera une forte et belle adhésion.

Depuis un an, l’Aurar innove sur son territoire dans le domaine de la recherche, via une plateforme collaborative – le Pôle ODHIR – qui réunit des médecins et chercheurs de l’Inserm, du CNRS, du CHU, de l’Université. Cette évolution s’est façonnée dans le souci permanent d’un équilibre financier, dans le parfait respect du cadre réglementaire de nos activités. Ces ressources ont permis de sécuriser nos missions, en tant qu’employeur et établissement de santé. C’est un atout, n’en doutons pas. En toute humilité, avec coeur et engagement, l’Aurar continuera d’oeuvrer, avec succès, pour une meilleure santé des Réunionnaises et des Réunionnais.

Marie Rose WON FAH HIN,
Directrice Générale

TELECHARGER AURAR MAG N° 33 – Avril 2019 :