0262 71 08 08

La communauté de l’Aurar : une équipe médicale renforcée

Actualités

La communauté médicale de l’Aurar est composée de 17 médecins néphrologues, pour la plupart riches d’une expérience internationale. Présentation des dernières recrues.

Une équipe médicale renforcée

Le Docteur Michel Gennaoui, âgé de 33 ans, a rejoint l’Aurar en novembre 2018 en provenance de Paris. Il intervient dans les unités de dialyse de l’Aurar Ouest (Le Port, Saint-Paul, Saint-Gilles), assure des consultations externes de patients atteints d’une maladie rénale, et livre des avis de néphrologie auprès des médecins du Centre Hospitalier Ouest Réunion, qui ont en charge des patients hospitalisés avec une complication rénale.

 

« Je suis actuellement en consultation environ 150 patients non dialysés. Même en connaissant le contexte épidémiologique de l’île, je ne m’attendais pas à avoir une telle charge de travail. L’attente est forte, mais j’ai la chance d’être accompagné par une équipe dynamique et motivée à l’Aurar. Je profite aussi de l’expérience et des connaissances de mon collègue et ami Walid Arkouche », confie le jeune néphrologue libéral, d’emblée séduit par « la bienveillance et la gentillesse des Réunionnais ».

Michel Gennaoui a effectué ses études de médecine à l’APHP de Paris, puis s’est spécialisé en néphrologie entre les Antilles et la métropole, avant de boucler son cursus par un master 2 de recherche à Paris Descartes.


Dr Hawa Traoré, en poste au Pôle néphrologique Sud depuis février 2018

Le dr Hawa Traoré assure la prise en charge des patients du centre ambulatoire aux côtés du Docteur Amar Amaouche. Et intervient également pour le suivi des consultations de dialyse péritonéale.

 

« ll s’agit d’une technique de dialyse douce qui peut se faire au domicile du patient, dans des conditions adaptées, avec l’accompagnement d’un infirmier ou d’un aidant formé », explique la plus jeune médecin de l’Aurar, qui a exercé aux Antilles et dans le sud de la France avant de rejoindre la Réunion.


Dr Nicolo Panepinto, de l’équipe médicale sudiste de l’Aurar depuis le 19 août 2019

Arrivé à la Réunion il y a un an et demi, le Docteur italien Nicolo Panepinto s’est rapidement familiarisé avec le français. Pour le créole, ça commence piano… « Je comprends un peu », glisse-t-il avec un accent sicilien, sa région d’origine. Après un passage au CHU Sud, en néphrologie et en réanimation polyvalente, Nicolo Panepinto a rejoint l’équipe médicale sudiste de l’Aurar depuis le 19 août. Ses premières impressions ?

« Je suis évidemment frappé par la forte prévalence locale de l’insuffisance rénale comparé à l’Europe. Et je constate que de nom-breux patients sont en attente de pédagogie face à leur maladie ».

Formé en Italie et aux Etats-Unis, le néphrologue a auparavant exercé comme directeur médical dans un établissement de dialyse privé à Trapani, puis en milieu hospitalier à Cagliari. « Dialyse aiguë, chronique, péritonéale, greffe, urgences…, j’ai connu pas mal de services durant mon parcours », confie le néphrologue âgé de 50 ans.

Retrouvez cet article dans le Mag de l’Aurar :

Retrouvez-nous aussi sur :

Archives

Catégories

Retrouvez-nous aussi sur :

logo-aurar-dialyse-et-nutrition

S'inscrire à notre lettre d'information

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir nos magazines dès leur parution

Votre inscription est enregistrée