0262 71 08 08

Modernisation des équipements dans les unités sud de l’Aurar

Actualités

Nouveaux générateurs de dialyse, renouvellement du traitement d’eau, et extension des salles de soins. Du neuf dans les unités du Sud.

L’osmoseur est l’appareil qui purifie l’eau utilisée pour la dialyse.

Modernisation des équipements

Les équipes sudistes de l’AURAR étaient à pied d’œuvre en mai et juin pour assurer des opérations de repli afin de permettre des travaux de modernisation dans les unités de Saint-Louis et Saint-Joseph.

Le transfert provisoire des patients vers d’autres unités s’est déroulé dans d’excellentes conditions grâce à la coordination des services support et des personnels soignants. A leur retour dans leurs centres respectifs, les usagers ont découvert du matériel neuf et des conditions d’accueil optimisées.

L’unité d’autodialyse de Saint-Joseph a été équipée de trois générateurs supplémentaires, ce qui porte la capacité d’accueil du site à 48 patients par semaine. Côté salle de soins, 61 générateurs de dialyse ont été remplacés à Saint-Louis, Saint-Joseph, au Tampon et à Saint-Pierre. Des machines de dernière génération, plus ergonomiques, permettant une dialyse flexible, automatisée et sécurisée.

« Ces générateurs vont faciliter l’autonomisation des patients. En outre, l’automatisation de certaines étapes du traitement offrira plus de temps à la relation soignant-soigné », souligne Philippe Vial, le directeur d’exploitation.

Traitement d’eau automatisé

Autre avancée technique, ces mêmes unités bénéficient d’un nouveau système de traitement d’eau.

« Désormais, nous n’avons plus recours au traitement chimique, tout est automatisé par un système de désinfection à la chaleur. C’est plus sécurisé en terme de manipulation, et il n’y a pas besoin d’intervenir manuellement pour nettoyer les machines », explique Patrick Chamming’s, responsable du service biomédical qui compte six techniciens.

Au total, ces nouveaux équipements représentent un investissement de 1,5 millions d’euros.

« Ce renouvellement de grande ampleur, explique Philippe Vial, a été anticipé afin de maintenir la qualité et la sécurité de soins, d’harmoniser le parc de générateurs sur l’ensemble du territoire sud, ce qui facilite la formation des patients et de nos professionnels ». 

UNE DISTRIBUTION D’ACIDE CENTRALISÉE

Autre grande nouveauté technique dans les centres AURAR, l’installation d’un circuit de distribution d’acide centralisé pour préparer le dialysat. Fini le recours aux poches de concentré. Un système de cuve permet d’alimenter directement l’ensemble des générateurs vers les salles de dialyse.

Ce qui change ?

Une meilleure qualité de travail pour les personnels : « Moins de manutention pour les soignants, moins de déchets à recycler et une consommation optimisée selon les besoins », explique Albert Genisson, directeur des soins.
Déjà opérationnel au Charmoy, ce circuit de distribution sera bientôt déployé à Quai Ouest. Un système intégrant la fabrication du concentré d’acide devrait également bientôt voir le jour sur le site de Saint-Louis.

Retrouvez cet article dans le Mag de l’Aurar :

Retrouvez-nous aussi sur :

Archives

Catégories

Retrouvez-nous aussi sur :

logo-aurar-dialyse-et-nutrition

S'inscrire à notre lettre d'information

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir nos magazines dès leur parution

Votre inscription est enregistrée